CINÉ SENIORS – La programmation à Malmedy [2022]

A l’initiative de la bibliothèque, « Ciné seniors » est organisé par le cinéma Movie Mills, le Plan de Cohésion Sociale et le Conseil des aînés de Malmedy. Rendez-vous donc le 4e jeudi du mois à 14h au cinéma Movie Mills pour vivre un moment fort sur grand écran suivi d’un goûter convivial.

Accueil à 13h30 et projection à 14h00 suivie du goûter (café-biscuits). Tarif: 6,50 € pour les plus de 60 ans. Infos : 080/799930 (en journée) ou au 080/870000 (après 17h).

Les prochains rendez-vous : 24/11, 22/12.

  • 24/11 : « Plancha » d’Eric Lavaine. Huit ans ont passé pour les personnages de BARBECUE : cette année ils se réjouissaient de fêter les 50 ans d’Yves. Ce devait être en Grèce ce sera finalement dans le manoir familial d’Yves en Bretagne : vieilles pierres, lande fascinante, plages de sable fin et fest-noz endiablés, tout y est mais sous la pluie. Cette météo tempétueuse va mettre les nerfs du groupe d’amis à rude épreuve. Et surtout, l’anniversaire d’Yves va être l’occasion de révélations inattendues…

  • 20/10 : « Une belle course » de Christian Carion. Madeleine, 92 ans, appelle un taxi pour rejoindre la maison de retraite où elle doit vivre désormais. Elle demande à Charles, un chauffeur un peu désabusé, de passer par les lieux qui ont compté dans sa vie, pour les revoir une dernière fois. Peu à peu, au détour des rues de Paris, surgit un passé hors du commun qui bouleverse Charles. Il y a des voyages en taxi qui peuvent changer une vie…

  • 22/09 : « Rumba la vie » de Franck Dubosc. Tony, la cinquantaine, chauffeur d’autobus scolaire renfermé sur lui-même, vit seul après avoir abandonné femme et enfant vingt ans plus tôt. Bousculé par un malaise cardiaque, il trouve le courage nécessaire pour affronter son passé et s’inscrire incognito dans le cours de danse dirigé par sa fille, qu’il n’a jamais connue, dans le but de la reconquérir et de donner un sens à sa vie.

  • 23/06 : « Hommes au bord de la crise de nerf » d’Audrey Dana. Sept hommes, de 17 à 70 ans, que tout oppose, sinon d’être au bord de la crise de nerfs, se retrouvent embarqués dans une thérapie de groupe en pleine nature sauvage. Ce stage mystérieux, « exclusivement réservé aux hommes », est censé faire des miracles. Première surprise à leur arrivée : le coach est une femme ! Imprévisible et déroutante, elle va tout faire pour les aider à aller mieux. Avec ou sans leur consentement…

  • 19/05 : « La brigade » de Louis-Julien Petit. Depuis toute petite, Cathy rêve de diriger son propre restaurant. Mais à quarante ans, rien ne s’est passé comme prévu et elle se retrouve contrainte d’accepter un poste de cantinière dans un foyer pour jeunes migrants. Son rêve semble encore s’éloigner… ou pas ?

  • 28/04 : « Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ?  » de Philippe de Chauveron. Ce sont bientôt les 40 ans de mariage de Claude et Marie Verneuil. Pour cette occasion, leurs quatre filles décident d’organiser une grande fête surprise dans la maison familiale de Chinon et d’y inviter les parents de chacun des gendres, pour quelques jours. Claude et Marie vont devoir accueillir sous leur toit les parents de Rachid, David, Chao et Charles : ce séjour « familial » s’annonce mouvementé.

  • 24/03 : « Maison de retraite » de Thomas Gilou avec Kev Adams et Gérard Depardieu. Afin d’éviter la case prison, Milann, 30 ans, est contraint d’effectuer 300 heures de travaux d’intérêts généraux dans une maison de retraite, Les Mimosas. Ses premières semaines sont un véritable enfer ! Mais il se fait rapidement adopter par les retraités, en particulier par une bande de 7 inséparables qui lui apprennent, chacun à leur manière, leur vision de la vie. Au fil des semaines, Milann découvre que l’établissement profite de la vulnérabilité de ses pensionnaires pour les arnaquer. Il décide alors d’organiser une grande évasion, mais il n’est pas au bout de ses peines…

  • 24/02 : « Presque » de Bernard Campan et Alexandre Jollien. Deux hommes prennent la route, de Lausanne vers le sud de la France, dans un corbillard. Ils se connaissent peu, ont peu de choses en commun, du moins le croient-ils…

  • 27/01 : « En attendant Bojangles » de Régis Roinsard. Camille et Georges dansent tout le temps sur leur chanson préférée Mr Bojangles. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Jusqu’au jour où la mère va trop loin, contraignant Georges et leur fils Gary à tout faire pour éviter l’inéluctable coûte que coûte.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.