SORTIE LITTÉRAIRE – « La source du Nil » de Daniel Grodos


Le malmédien Daniel Grodos vient de publier son dernier roman intitulé « La source du Nil ». Basé sur son expérience au Burundi entre 2008 et 2015, le livre emprunte au récit et à la fiction et emmène le lecteur parfois très loin dans l’Afrique des Grands Lacs. Le livre existe sous format électronique (pour Kindle) et sous forme classique (livre broché). Il se commande comme n’importe quel livre sur Amazon.

Présentation
Lucien Bertaux arrive au Burundi en 2008. Il assiste à la dégradation des fragiles équilibres du pays, entraîné insidieusement au bord du chaos et du bain de sang. La crainte de nouveaux affrontements entre Tutsis et Hutus, qu’on croyait disparue, réapparaît. Bertaux raconte ce qu’il vit à ses amis en France, en des lettres où l’humour désespéré tente de contenir un pessimisme croissant.
Cette première correspondance se double d’une autre à Pablo Miranda, un ami colombien plus jeune, fils de colonel, qui vient d’être pris en otage par la guérilla. On est sans nouvelle de lui. Lucien mêle son angoisse pour le sort de Pablo et le récit de ses échecs sexuels et sentimentaux. La déchéance de l’homme étranger fait écho à celle du pays des collines burundaises.
Des textes épars « d’une sorte de journal, mal fichu et sans dates » jettent de brusques éclairs sur le passé de Lucien, né en Indochine au moment de Diên Biên Phu et élevé par ses grands-parents à Péry-le-Château, dans les Ardennes, avant de devenir chirurgien et de courir le monde.
L’évocation récurrente de la source la plus méridionale du Nil, située dans le sud du Burundi, unifie sans les confondre les trois plans de ce roman enraciné dans les tourments de la guerre et de la violence, les coups du destin, la faiblesse des hommes, l’amour qui s’éteint – et parfois renaît.

​Autres ouvrages:
Lithographies de l’Eifel et de l’Ahr avec dédicace au Kronprinz, roman, Le Cri, 1993​.
Niamey Post – Lettres du Niger, L’Harmattan, 2006.
Les perles noires de Gorée, nouvelles, L’Harmattan, 2008.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.